ok l'ancienne version était peut-être mieux :srs:
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Hey, tu connais Léguman ?" •• Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kono-Senpai
Seigneur du Fab autoproclamé, détenteur du Rose et voleur de chocolat immémorial
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: "Hey, tu connais Léguman ?" •• Camille   Dim 18 Oct - 19:54



Camille Salambo
Informations


Surnom — Hobo Cat
Âge — 21 ans
Date de naissance — 31 Juillet 1194
Sexe — Masculin
Orientation — Asexuel

Taille — 1m 68
Poids — 64 kg
Couleurs cheveux et yeux — Bleu/Violet foncé et dorés
Particularité(s) — Allure et mouvements félins ; Marque au fer rouge de l'emblème des nomades sur la poitrine ; Il cherche pas à se donner un air emo avec sa frange qui cache ses yeux, il a juste la flemme/oublié de la couper.
Groupe — Nomades
Occupation — Diseur de bonne aventure
Habitation — La charmante caravane d'Aharon
avis sur les siècles abandonnés

Les siècles abandonnés ? C'est un sujet tout à fait passionnant ! Même si Camille n'a absolument aucune idée de ce qui a bien pu s'y passer. Il rêvasse souvent à ce propos et se perd dans ses réflexions la plupart du temps. Extrêmement curieux à ce sujet-là, il aimerait par-dessus tout en apprendre davantage.



CA S'PASSE COMMENT DANS TA TÊTE ?


Camille, c'est un garçon assez… Décalé. Oui, oui, vraiment. Pour un type originaire des cieux, il est vraiment… À part ? Bon, en fait quelle qu'eût été son origine, il aurait été bizarre. Mais pas dans le mauvais sens du terme, il est juste vraiment bizarre, c'est tout ! Toujours à bouiner quelque chose de complètement absurde, toujours à raconter des choses qui ne paraissent pas avoir de sens, toujours à penser à tout plein de choses que le commun des mortels ne soupçonnerait pas, voilà tout. Il a son propre univers, son monde à lui, auquel probablement personne d'autre n'aura jamais accès. Ce n'est pourtant pas faute d'essayer de le partager ! La plupart des gens n'arrive (ou ne veut) certainement pas à comprendre. C'est que c'est assez… Loufoque ? Aussi bien sa façon de penser, de parler, que ce qu'il raconte. C'est un garçon bourré d'imagination, qui ne désire que communiquer ses pensées aux autres ! D'humeur généralement joyeuse, il est toujours à fond quand il raconte un de ses rêves ou une histoire qu'il a imaginée, et c'est difficile de l'ignorer ou le rejeter (surtout qu'il ressemble pas mal à un enfant, même ses mimiques changent quand il est comme ça). On peut dire qu'il a une certaine éloquence quand le sujet vient à l'intéresser. Par contre, quand ce n'est pas le cas…

Eh bien, il se disperse vite, se déconcentre, se perd dans ses pensées, tout ça. Mais il arrive quand même à vous faire croire qu'il vous écoute, jusqu'à ce que, quand vous avez fini de faire votre tirade, et qu'il sent qu'il faut se reconnecter, il vous balance un charmant : «Hey, tu connais Léguman ?». Il s'est fait des ennemis, comme ça. Surtout quand il fait ce genre de merde dans les situations les plus sérieuses, en fait il sort toujours une connerie pile quand il faut pas, quoi. Et en plus de ça il est extrêmement tête en l'air, et oublie toujours les choses importantes, au profit de trucs complètement inutile comme «Est-ce que la plante verte était vraiment là avant ?». On ne peut donc absolument pas lui faire confiance, et si vous avez besoin d'un service, mieux vaut ne pas s'adresser à lui. Si vous l'avez quand même fait, vous aurez vite un sentiment de trahison, car il n'hésitera pas à y mettre son grain de sel, il fera les choses à sa façon. Et clamera qu'il avait raison, en plus ! Un vrai gosse, je vous dis !

Par exemple, quand il est vexé ou en colère (même si je sais pas trop comment ça peut arriver à part quand il est frustré — ce qui est rarement le cas), il va devenir très chiant. Il ne va plus vouloir écouter (et saura très bien le montrer), bouder, taper du pied, vous «taper», et finir par fuir. Maturité. C'est un garçon qui n'aime pas voir la réalité en face, surtout quand il y a des problèmes, et le fait d'y être forcé n'arrangera pas la chose. Il a donc tendance à refouler, ou bien à fuir. Disposant d'un grand imaginaire, il s'est créé tout un monde d'illusions et de fantasmes qui ne cesse de s'agrandir, depuis qu'il est tout petit, et a pris l'habitude de s'y réfugier quand ça ne va pas. Ce qu'il aime par-dessus tout et dont il a fait sa passion, c'est l'exploration ! Alors il s'imagine toujours de nouveaux paysages et lieux plus grands, beaux, et curieux les uns que les autres, ne se lassant jamais de les visiter, bien au contraire. Chaque coin et chaque recoin doivent être connus ! Ça l'aide par exemple quand il se sent triste ou seul, ça le calme, ça lui fait juste du bien. Mais le mieux, c'est de faire ça en vrai. C'est pour ça qu'il tient pas en place, c'est pour ça qu'il est parti de sa terre natale, il ne peut pas se retenir, Camille, c'est tout.

Du coup, grâce à sa curiosité, il a aussi beaucoup lu, écouté, regardé. Il a appris bien vite que les gens sont tous différents, et en un sens, ça aussi ça le fascine. Il a donc un esprit très ouvert et ne jugera jamais au premier abord — aussi et surtout parce qu'il sait ce que ça fait, d'être jugé sur l'apparence. Il a des réflexions et des avis quelques peu marginaux, mais réfléchis et cohérents, et quand il est sérieux, il est déterminé et vif. Débattre avec lui, quand il est d'humeur (donc assez peu souvent, en somme), peut être assez intéressant. La plupart du temps, ça restera tout de même assez difficile de lui donner envie. Mais qui ne tente rien n'a rien ! Après, pour une simple discussion, il est toujours partant. Camille c'est un gars qui a de l'humour, et en plus de ça il est très joueur, il n'hésitera pratiquement jamais à aller aborder ou taquiner quelqu'un, même un inconnu. D'ailleurs vaut mieux pas être là quand il est bourré, parce qu'il se met à draguer un peu tout le monde, et devient même plutôt entreprenant, alors qu'en vrai ce genre de chose, c'est pas du tout son truc. C'est pas un type qui est prêt (ni fait) pour une relation sérieuse ou à long terme, et donc s'il vous a dragué, le lendemain il vous jettera comme une vieille chaussette. Dans le pire des cas. Sinon, c'est la friendzone. Eh oui. En plus d'être bizarre, il est compliqué, Camille. Pas de bol si vous croisez son chemin !

RACONTE MOI TON HISTOIRE !


Camille est né un beau matin d'été, sur une île céleste, sous le gazouillis des pious-pious et les rayons d'un soleil on ne peut plus proche, tout ça tout ça. Un début paisible, en somme. La seule chose que l'on peut noter de ce jour-ci, c'est que c'est également celui où son père est parti, pour ne plus jamais revenir. Eh oui, le père de Camille étant étranger à la nation céleste, la loi stipule qu'il ne peut et ne doit jamais rencontrer son enfant. Un bien triste sort. Néanmoins cela n'a pas vraiment manqué au garçon. La compagnie de sa mère lui suffisait amplement, elle a toujours été présente, gentille, et attentionnée, sans trop le gâter pour autant. Ils vivaient à deux sur une île minuscule, en marge de l'île principale et de la capitale. Un vie modeste, car sa mère n'a jamais roulé sur l'or, mais tranquille. Les quelques voisins de cette petite famille ont bien vite reconnu une curiosité digne d'un habitant d'Okeanos, mais aussi une agilité semblable à n'importe quel habitant d'Earthea chez le petit. Impossible de deviner ne serait-ce que l'origine du père ! Et pourtant, d'après sa mère, Camille lui ressemblait de plus en plus.

En effet, ces deux traits de caractère l'ont bien vite amené à grimper, escalader, sauter, courir, ou encore dégringoler un peu partout sur sa petite île, et même sur les îles avoisinantes. Au début il passait par les ponts (et quelle joie de sauter dessus pour qu'ils bougent !), et peu à peu, il a commencé à grimper sur les îles les plus hautes, pour faire des plongeons dans le vide, jusqu'à la sienne. Extrêmement dangereux, tout ça. Mais il volait, le petit ! Et il savait qu'il fallait retomber dans la flotte ou la cime des arbres, ce qu'il faisait à chaque fois. Aussi chanceux que casse-cou, Camille ! Le nombre de fois où il a dû faire ce genre de voltiges en cachette, pour pas se faire engueuler…! Ah là là, il a créé tellement de problèmes dans le voisinage, ce gosse-là. Mais il était mignon et très joyeux, alors ça passait, il essayait d'embobiner les gens, en leur racontant tout plein d'histoires loufoques et tarabiscotées. Et ça fonctionnait. Ah, quel gosse !

Quand il a su lire et écrire, il a commencé à manifester un grand intérêt pour à peu près tout ce qui concernait ce qu'il n'avait pas pu explorer par lui-même. C'est-à-dire, presque le monde entier, en fait. Tout plein de sujets l'intéressaient, des différentes faunes aux diverses villes, en passant par les paysages et les peuples qui vivent sur Atlas. Alors Camille a accumulé autant de savoir qu'il le pouvait, mais les ressources disponibles sur Caelestis n'étant pas les meilleures, ça se résumait à assez peu, en fait. Il donnait (et donne toujours) l'impression d'en savoir beaucoup car son imagination s'en mêlait, et en plus de déformer ce qu'il avait appris, elle en rajoutait. Sa soif de connaissances n'en a pourtant pas diminué, au contraire. Imaginer, c'est bien, voir, c'est mieux. Au fur et à mesure des années, il s'éloignait de plus en plus de la maison lors de ses explorations, toujours plus agile et avide de connaître son environnement.  Son enfance s'est déroulée ainsi et sans encombre, il a toujours été content de ce qu'il avait, même si c'était peu, car la liberté de mouvement que lui accordait sa mère compensait tous les biens matériels qu'il aurait pu obtenir. Même la solitude ne le dérangeait pas, il se perdait dans le monde qu'il explorait, aussi bien que dans celui qu'il imaginait. Un enfant plutôt facile, qui ne se posait pas de questions sur le sens de sa vie, juste sur le monde qui l'entourait.

Après, il a fallu sortir de son île paumée, notamment pour aller à l'école et se faire baptiser. Le petit était absolument ravi, ça lui ouvrait de nouveaux horizons, et les zones à explorer devenaient de plus en plus nombreuses ! Le temple, la capitale, les alentours, et même tous les coins et recoins de son école ! Un vrai plaisir ! Pas une seule seconde ne passait sans qu'il ne fouine partout où il pouvait, et là on a commencé à le réprimander pour ça. Il a eu beaucoup de mal à s'intégrer auprès des autres enfants, il était «bizarre» d'après eux, ne serait-ce que de par sa façon de s'habiller, ou de parler, avec son air illuminé en permanence. Toutefois, il a réussi à faire avec, à s'adapter. Il lui suffisait d'aller déambuler dans les couloirs, de trouver toujours les recoins les plus calmes, ceux que personne ne connaissait. Ça lui plaisait, il jouait aux aventuriers, il inventait des histoires. Son imagination et sa curiosité lui ont toujours suffi, il faut croire. Ou alors un bon bouquin, un bel album si possible, ou encore une acrobatie ou deux, et tout va pour le mieux ! Finalement, dans ses dernières années d'école, dans les grandes classes, il s'est retrouvé on ne sait trop comment, sûrement parce qu'il était toujours dans un coin sombre en mode ninja, à avoir tous les ragots et les infos croustillantes sur tout le monde, comme un détective ! Ça lui plaisait, il avait un certain contrôle, toujours un oeil ou une oreille sur tout le monde, et alors il échangeait ces ragots (parfois totalement modifiés ou inventés, il y a des choses qui ne changent pas) contre d'autres infos, principalement sur Atlas, sur comment c'est, le monde, avec ceux qui avaient déjà voyagé. Pratique !

Et puis un beau jour, il avait la vingtaine à peu près, il en a eu marre et il s'est dit, comme ça, d'un coup, «Je veux découvrir en vrai !» alors il a fait son baluchon, embrassé sa Maman, et puis il a sauté du haut de sa petite île pris un navire, sans se poser de questions. Il est comme ça, Camille. Ça lui a pas du tout posé de problèmes, à part administratifs, peut-être. Mais normalement il est en règle, hein ! Bon, merci Maman. Et merci aussi de le laisser partir de façon aussi compréhensive. Vraiment, elle a été cool sur ce plan-là et ce, toute sa vie ! Peut-être parce que son père était comme ça. Ah là là.

Il a fini par atterrir sur l'île des nomades, et en découvrant leur mode de vie il a dit que c'était ce qu'il lui fallait, ça lui plaisait. Le fait de ne pas rester ancré à un domicile, de pouvoir se mouvoir et explorer comme on veut, une liberté encore plus grande que celle qu'il avait dans le ciel, ça l'a séduit tout de suite ! Se faire mal voir, ne pas s'intégrer, il s'en foutait un peu. Quoiqu'il a du succès avec les gosses, peut-être parce qu'il en est encore un, au fond. Il peut passer des heures et des heures à leur raconter des tas d'histoires, inventées ou non, parfois des souvenirs d'exploration, ou à leur montrer comment il fait des cabrioles. Car il n'a jamais rien perdu de son côté acrobate, et il continue de grimper partout où il peut, ne serait-ce que pour avoir une meilleure vue. Après un bref séjour auprès de cette nation, il a fini par se faire marquer, sur la poitrine, pour enfin devenir des leurs, et mener la vie dont il a toujours rêvé ! Une petite brûlure n'est rien, comparée à tout ce qu'il lui reste encore à explorer !

Tout de suite après, il s'est déclaré diseur de bonne aventure, mais bon c'est Camille, faut pas se fier à lui, il ne raconte que des sornettes, et ça s'entend dès le premier mot ! Les gens qui viennent le voir l'aiment juste parce qu'il a une imagination débordante et que ce qu'il raconte est toujours complètement décalé, comme lui en fait. Entre ses mimiques et ses acrobaties dignes d'un animal, son baratin absurde et son air totalement ailleurs, c'est un sacré personnage. Ça se voit rien qu'à son apparence, depuis toujours il porte un peu ce qui lui tombe sous la main, sans souci de style ou d'élégance qui rappellerait sa terre natale. Il faut juste que ce soit chaud et assez confortable pour grimper partout.

Il était quand même un peu forever alone chez les nomades à cause de ça, mais un jour, magnifique jour, à la taverne du coin (où il squattait souvent car il a pas d'escargot ce nul), il a rencontré un très beau et cher rouquin, le chef des marchands, rien que ça ! Et qu'est-ce qu'il fait, Camille ?  Eh bien il le drague, comme ça, «Allez !». Faut dire que, sûrement grâce à une sorte de bon feeling, ils avaient sympathisé et bu un peu avant. Donc ça passe. Et depuis, ils s'entendent à merveille, de vrais frères. C'est rare qu'il soit pote comme ça avec quelqu'un, Camille, sans souci, juste car il l'apprécie — et est apprécié. Alors il s'est beaucoup rapproché d'Aharon, au point de squatter nuit et jour chez lui, car c'est mieux qu'être à la rue, quand même (et puis c'est marrant). On peut dire que c'est son meilleur ami, ils sont très souvent fourrés ensemble, à rigoler, ou simplement faire n'importe quoi. Car Camille n'a pas changé, et même peut-être empiré, depuis qu'il le connaît. C'est la vie.

le coin joueur

Je sais pas quoi dire en fait, mais j'adore les ananas. Parce que j'adore toutes les choses sucrées, en fait si vous voulez me corrompre vous me donnez un gâteau et ok, c'est bon, ça y est Sinon j'ai 17 ans, je me fais appeler Kono et qualifier au masculin. Je suis aussi en prépa littéraire, et de surcroît en internat, donc je sais pas ce que je fous à m'inscrire sur des forums comme ça, alors que j'ai pas trop le temps mais euuuuuh voilà Il était trop beau et avait l'air trop cool pour résister, c'est tout sobs, pardonnez-moi si je suis pas très actif ;w; (et sinon slt Muny et Math, dédicace et tout genre c'est grâce à vous que je suis sur ce jouli forum, keurs sur vous uwu)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kono-Senpai
Seigneur du Fab autoproclamé, détenteur du Rose et voleur de chocolat immémorial
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 30/05/2015

MessageSujet: Re: "Hey, tu connais Léguman ?" •• Camille   Jeu 22 Oct - 23:22

et vualà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Hey, tu connais Léguman ?" •• Camille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camille Rowe-Pourcheresse
» > Moco
» ● K a m i y u ●
» j y connais rien
» Hi, I'm the new girl =]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hourai Aika :: Konohahahaha :: ※ oui bon ici c'est les fiches à Kono ok-
Sauter vers: