ok l'ancienne version était peut-être mieux :srs:
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Run run, little girl !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soda
All hail Soda-sama
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Run run, little girl !   Lun 25 Mar - 18:18


Infinte Spiral of Life
Run for your life, die for the world
Elle court, encore et encore. Un pied devant l'autre. Évitant les obstacles. Bousculant des gens. Elle court, pour échapper à la mort. Ne faisant pas attention aux autres. Qui semble regarder ce spectacle. Contre la montre et l'espace temps.

Les rues semblaient pleines à craquer. Les personnes présentes se marchaient dessus, tandis que les embouteillages se multipliaient. Les feux de circulation passaient du rouge au vert, puis à l'orange, et une nouvelle fois au rouge. Les marquages au sol se couvraient de pas, devenant de moins en moins visibles.. Le soleil tape fort, et le ciel est dégagé. Pas un seul nuage à l'horizon, seulement des rayons éblouissants. Une spirale infinie qui constitue une journée. Alors que le monde était en mouvement, elle était observatrice de tout ça. Elle fixait les gens d'un regard vide, les regardant jusqu'à ce qu'ils disparaissent dans la foule. Cherchant d'autres habitants du regard. Ceux qu'elle trouve intéressant. Tous. Elle les trouve tous intéressants, car ils sont tous tellement différents. L'un à son portable contre son oreille et semble plutôt énervé, alors qu'une autre est en train de se pavaner sur le trottoir, attendant que quelqu'un la remarque. Différentes personnalités s'entremêlant dans une même société. Voila ce qu'elle observait. Le comportement des gens. Elle leva alors les yeux vers le ciel, constatant le peu de nuages cotonneux présents dans l'océan azur. Un soupir. Un pas. Puis deux. Puis trois. Puis un arrêt. Un enfant à terre, en train de pleurer, appelant ses parents de tous les côtés. Elle se penche vers lui, légèrement inquiète, et lui tend la main. Seule dans cet océan humain. Confronter à elle-même. Elle se reconnaissait à travers l'enfant. Qui refusa son aide et partit en courant, se perdant à travers la foule. Un regard vide vers un point non fixe, puis de nouveau un pas. Puis deux. Puis trois. Puis quatre. Un second arrêt. Ce même enfant, dans les bras de ses parents. Parents ? Qu'est-ce que c'est ? Amour ? Je ne vois pas …

Les aiguilles de l'horloge de vie tournent, encore et encore. Chaque seconde résonnant dans sa tête. Ein Zwei Drei. Un pied devant l'autre, elle avance dans ce monde inconnu. Marchant en terre inconnue, avec une impression de déjà-vu. Puis un léger son. Une musique. Un contact au niveau de sa poche. Plongeant sa main à l'intérieur, elle en ressort l'objet. Un téléphone ? On dirait bien. Un mail. Étrange. Une adresse inconnue. Un texte tout aussi spécial, en grosses lettres. Deux mots. Précis et significatif.


From : ******@****.**
To : YOU.
Object : READ ME.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

14h56 :

DEAD END.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



La main tremblante, elle relit ces mots. La mort approchant à grands pas. L'horloge de vie indique 14h50. Peur. Panique. Angoisse. Un pied devant l'autre, elle recommence son chemin. Plus rapide. Bouscule. Contact. Reproches. Elle sent quelque chose. Ses pas s'accélèrent. Confus. Hasardeux. Elle veut lever la tête vers le ciel, mais elle entend. Des pas résonnant sur le pavé dur de cet endroit. Les battements de son cœur accélèrent. La respiration saccadée. Elle court. Encore et encore. Elle veut vivre. Échapper à cette chose qui veut mettre fin au fonctionnement de son horloge de vie. Un pas devant l'autre. Elle pousse. Traverse alors que le feu est rouge flamboyant. Passe par des rues désertes. Monte en hauteur. Sa tête n'était que désordre pour essayer de se sauver. Tic tac. Elle entend les aiguilles tournées, mais elles se brisent peu à peu. Le son rassurant du temps se fait de plus en plus sourd. Puis le vide. Ses pas s'arrêtant à quelques centimètres du rebord du bâtiment. Tic … tac. Tout ce qu'elle voyait ralentit dangereusement. Peur. Abandon. Rien qu'une pulsion, et le vent lui caresse le visage lentement, puis plus rapidement. Elle ferme les yeux, tandis que son corps tombe en chute libre. Le néant. Noir. Plus rien. Puis une dernière prise de conscience. C'était … moi.

DEAD END.


Code © Nowadays


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daysinhaze.forumsgratuits.fr
 
Run run, little girl !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Version 12 : Purple girl
» Cheeky Girl
» VANILLA TWILIGHT ■ « a crazy girl »
» Sushi Girl
» Pretty Girl (On a mélangé Gossip Girl et Pretty Little Liars dans un mixeur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hourai Aika :: Dream or Nightmare ? That's a secret ♪ :: Once upon a time, a nightmare ~-
Sauter vers: