ok l'ancienne version était peut-être mieux :srs:
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I don't want to die, without say " I love you all. "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soda
All hail Soda-sama
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: I don't want to die, without say " I love you all. "   Sam 1 Juin - 16:43


The History of their little stars. ☆ ☆ Twinkle twinkle, little stars. ☆

Encore une nuit à passer dans le noir. Douleur, souffrance, le tout en silence. Pleurer sans s'arrêter, mais sans les réveiller. A chaque battement cardiaque, elle halète un peu plus. La respiration saccadée. Les yeux mi-clos, cachés par quelques mèches brunes en travers de son visage. Quelques gouttes de sueur perlaient son front, avant qu'elle n'émerge de sa somnolence, la douleur encore plus vive qu'au départ. Elle aurait tant aimé, tant aimé ne jamais ressentir cette chose-là. Ah, si seulement. Avec le « Si », on peut tout faire. Si seulement elle n'avait jamais développer cette maladie. Si seulement le monde avait été moins cruel envers elle. Si seulement elle pouvait vivre sans soucier de ça. Ah, si seulement. Mais elle, elle ne voulait pas y penser, même si la souffrance lui interdisait d'oublier. Son regard était fixé sur le ciel, sur les étoiles. Son regard plongeait au fin fond de l'univers, alors que la brise de minuit vint effleurer son visage, comme s'il voulait sécher ses larmes. Elle aurait aimé toucher le ciel, et se dire que si elle disparaissait, elle aurait vraiment un endroit où aller. Elle portait sa main vers cette étendue sombre et lumineuse à la fois, en espérant en toucher un morceau, mais ces doigts se refermèrent petit à petit, n'ayant pas réussi. Mais c'est impossible.
Il y a trop de choses impossibles sur Terre. L'humain n'est qu'une fourmis sur une sphère géante. Il y a tellement peu de choses qu'il peut faire. Mais il peut vivre. Vivre est une grande chose, en soi, mais c'est tellement peu, à côté de l'univers. Quand une vie s'éteint, une étoile s'éteint avec elle. Mais il y a des milliards d'étoiles dans le ciel, alors une seule, au milieu de cet océan de lumières, ce n'est pas grand-chose. Mais quand l'étoile en question est proche de nous, on remarque sa présence, et sa disparition. On voit quand elle rayonne, et qu'elle s'affaiblit. Alors on lui donne un peu de lumière, pour qu'elle scintille de nouveau. Yukari voyait les choses comme ça. Donner de sa lumière pour faire briller les autres, c'était son but. Mais derrière cette lumière, se cache une part d'ombre, de tourments, de tristesse, de douleur. La douleur de savoir qu'elle disparaîtra un jour, plus tôt que certains, plus tard que d'autres. Plus tôt qu'ils ne le pensaient, plus tard qu'elle ne croyait. Continuant à fixer le ciel, une des lumières s'éteignit, sans prévenir, et s’évanouit dans l'ombre, en silence. Une vie venait de disparaître, c'est ce qu'elle pensait à ce moment-là. Puis ses pas la menèrent à l'extérieur, ses yeux s'illuminant lorsqu'ils se posèrent sur la Lune.

* * * * * * * * * * *

J'aurais … Tant aimé pouvoir vivre normalement, comme eux. Sourire sans y penser, comme eux. Parler sans y songer, comme eux. Au fond, je suis comme lui. Ma condition est tellement instable. Peut-être vais-je m'écrouler maintenant ? Ou demain, ou après-demain, ou même dans un mois, ou peut-être dans un an. Mais j'ai tellement peur de leur dire. Peur de leur réaction. Même si j'atténue la chose, même si j'essaie de la rendre moins grave, le résultat sera le même. Je mourrais. Purement et simplement, peu importe la manière dont ceci se déroulera. Alors, s'ils le savent, j'ai … Peur d'être rejetée, peur qu'une distance plus longue prenne place pour ne pas souffrir. Je ne veux pas les faire souffrir. Inconsciemment, il y a un vide, entre eux, et moi. Un fossé, qui les garde à distance, pour qu'ils souffrent le moins possible, quand ça arrivera. Mais j'ai peur que ce fossé se creuse, et m'éloigne complètement d'eux. Mais au fond, peut-être est-ce une bonne chose, ils n'auront plus à penser à moi, et ma disparition les affectera moins …
Yukari … Yukari … Comment oses-tu penser une chose pareille ? Ta maladie te fait perdre la tête …


* * * * * * * * * * *

Tu regardes la Lune, et tu l'envie, tu la remercie, parce qu'elle t'écoutes quand tu en as besoin. Elle ne te contredit pas, mais elle ne te conseille pas non plus. Elle reste neutre, peu importe ce que tu diras. Tu fermes les yeux, et les larmes recommencent une nouvelle fois à couler sur tes joues, mais tu souris. Tu souris parce que tu veux vivre, et que tu feras tout pour ça. Jusqu'à ton dernier souffle, tu donneras le meilleur de toi-même pour leur montrer à quel point tu les aime. Tous.

Je ne voudrais pas mourir avant de vous avoir dit au revoir
Et vous dire à quel point je suis désolé
Que vous n'ayez peut-être pas pu voir
A quel point je vous ai aimés.


Code © Nowadays


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daysinhaze.forumsgratuits.fr
 
I don't want to die, without say " I love you all. "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» kari ; i love you too new york city.
» [Nocturne] Mise en page
» Like two kids in love ... [pv Shanae *-*]
» I said catch, eat, erase.
» CALI' LOVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hourai Aika :: Dream or Nightmare ? That's a secret ♪ :: Once upon a time, a nightmare ~-
Sauter vers: